Immobilier à Sèvres

Sèvres est une ville des Hauts-de-Seine (92) située à mi-chemin entre Paris et Versailles. Bordée par Meudon, Saint-Cloud ou encore Boulogne-Billancourt, elle jouit d’une excellente situation, bien connectée par les transports et au cœur de grands espaces boisés. Son parc immobilier est très populaire chez les primo-accédants qui recherchent tranquillité et appartements moins chers à 10 minutes de Paris.

L'immobilier à Sèvres: une histoire d'architecture

Une situation privilégiée entre Paris et Versailles

Avec son terrain vallonné et boisé, Sèvres est une ville où il fait bon vivre. Le cœur de la vallée est constitué par le quartier du centre-ville, avec la Grande Rue et l’avenue de l’Europe. Sur chacun des deux versants, les coteaux en pentes douces sont occupés par des quartiers paisibles où pullulent les maisons et les grands appartements, très recherchés par les familles. 

L’histoire de Sèvres remonte très loin dans le temps : il est fait mention du village au 6ème siècle. De tous temps, son histoire a été liée à celle de Versailles : lors de la construction du château, le port de Sèvres est utilisé pour acheminer les matériaux, ce qui développe l’économie. Sèvres profite ensuite de l’axe de transport Paris-Versailles et voit se construire le premier pont de Sèvres, qui enjambe alors  l’île Seguin. En 1756, la manufacture de porcelaine est installée en bords de Seine.

estimation-en-ligne

Sèvres : un parc immobilier varié et attractif 

Au 19ème siècle, la gare de Sèvres est construite sur la ligne de train Paris-Versailles : la ville attire les parisiens qui souhaitent construire une demeure sur les coteaux (quartiers Beau site, Renan-Chataignerie, etc…). La commune affirme son caractère résidentiel, et bientôt industriel. 

Dans la seconde moitié du 19ème siècle, deux usines de cartouches et de munitions sont créées dans le quartier des Bruyères : Gaupillat et Gévelot. Fermées dans les années 60, les bâtiments seront détruits dans les années 70. Sèvres est aussi marquée par l’industrie automobile, à travers les usines Renault de Boulogne-Billancourt qui embauchent de nombreux sévriens. 

Dans les années 60 et 70, la ville construit de grands immeubles d’habitation pour satisfaire les besoins d’une population croissante. On les trouve en nombre de chaque côté de l’avenu de l’Europe ou dans les secteurs périphériques (quartiers Danton-Gabriel-Péri-Montespan, Bruyères-Acacias…). 

A la fin du 20ème siècle, la ville se tourne vers le secteur tertiaire. Sèvres reçoit de nombreux immeubles de bureaux, comme dans le secteur Cristallerie-Manufacture, près du parc Brimborion. Aujourd’hui, le parc immobilier de Sèvres est très varié et alterne les pavillons avec jardin, les immeubles des années 70, les maisons d’architecte… Et même les programmes neufs ! Avec beaucoup d’espace disponible, plusieurs résidences de standing avec jardins et terrasses sont en train de sortir de terre, comme dans le quartier centre-ville (Jardin Secret) ou cristallerie (Ile et Seine). 

Les transactions immobilières à Sèvres

Les chiffres de l’immobilier à Sèvres

Sèvres est une ville de taille moyenne des Hauts-de-Seine (92) avec environ 23.600 habitants répartis sur 3,91 km2. Sa faible densité de 6055 habitants au km2 est due à un tissu urbain aéré et entrecoupé de domaines boisés et d’espaces verts. L’âge moyen des Sévriens est de 37 ans et le revenu moyen par unité de consommation y est évalué à 30.200 euros. 

La catégorie socioprofessionnelle la plus répandue est celle des cadres, de plus en plus nombreux chez les nouveaux arrivants. Les logements sociaux représentent environ 23% du parc résidentiel. La taxe d’habitation y est de 20,6% et la taxe foncière de 23%. 

En plus de ses qualités propres, le marché immobilier de Sèvres est un marché de report grâce à des prix moins élevés que les villes voisines de Boulogne-Billancourt, Issy-les-Moulineaux ou encore Saint-Cloud. Les prix sont modérés par rapport au potentiel que représente l’inclusion dans le grand Paris à l’horizon 2030 : la valeur moyenne d’un appartement à Sèvres était estimée à 5160 euros fin 2018 (par les notaires du grand Paris). La tendance est à une forte augmentation (+6,5% sur 2018), portée par l’intérêt des primo-accédants qui visent la qualité de vie et la tranquillité.

estimation-en-ligne

Les prix des logements en fonction des quartiers de Sèvres

Le quartier centre-ville est particulièrement attractif en raison de son atmosphère de village et de ses nombreux commerces. Il s’organise autour du marché couvert, de la mairie et de l’église Saint-Romain. Le long de la Grande Rue ou de l’avenue de l’Europe, il propose une grande variété architecturale avec des immeubles de toutes les époques et de toutes les tailles. Les prix sont compris entre 5500 euros et 7500 euros du m2 pour les programmes neufs.  

Sur le versant sud, en remontant du centre-ville, on trouve les quartiers Beau-Site, Pommerets, Binelles, Renan et Chataignerie. Ces quartiers résidentiels offrent une facilité de transport jusqu’à Paris (gare de Sèvres-Rive-Gauche) et de nombreuses maisons avec jardin. Les prix sont estimés à environ 6000 euros/m2 ou plus. 

Autour du parc de Brimborion se trouvent les quartiers Cristallerie-Manufacture. Les immeubles anciens et bien conservés sont estimés autour de 6300 euros/m2. Face à l’île Seguin, des appartements neufs de standing peuvent même atteindre 9500 euros/m2. 

Enfin, le quartier des Bruyères offre une qualité de vie exceptionnelle, entourée de nature, malgré l’éloignement du centre-ville et des transports. Les prix des logements y avoisinent les 5000 euros/m2. 

estimation-pro

La vie sociale à Sèvres

Un cadre paisible à 11 minutes de Paris

La qualité de vie et la tranquillité sont les principaux atouts mis en avant par les habitants. Relativement peu peuplée, Sèvres a su conserver un esprit village, tout en proposant une connexion exceptionnelle à Paris, à seulement 3,5 km de la porte d’Auteuil. 

La ville dispose d’un centre-ville animé. Il s’étend autour de l’église Saint-Romain et du marché couvert. Sèvres est bien équipée en commerces, y compris dans les quartiers périphériques, comme aux Bruyères. Si l’urbanisme des années 70 a fait la part belle à la voiture, les nouveaux projets de réaménagement du cœur de ville ont prévu de rééquilibrer les espaces publics en faveur des voies piétonnes.  

Malgré sa situation aux portes de Paris, la ville est au cœur de grands espaces boisés comme la forêt de Meudon, la forêt de Fausses-Reposses et le parc de Saint-Cloud. La commune abrite le parc de Brimborion et le parc nautique de l’île-de-monsieur : avec sa guinguette en activité et son esplanade en bois, il permet aux amateurs de naviguer sur la Seine, à voile ou à rame ! 

Les équipements publics dans les transports, la culture, le sport et l’éducation 

La ville est très bien dotée en transports en commun : les gares Transilien de Sèvres-Rive-Gauche et Ville-d’Avray permettent de rejoindre Paris en 15 minutes (11 minutes aux heures pointe). La ligne 2 du tramway compte les stations Musée de Sèvres et Brimborion. La ville est desservie par 4 lignes RATP interurbaines en journée, et devrait bientôt accueillir la ligne 15 Sud du métro Grand Paris Express à la station Pont de Sèvres. 

Sèvres est indissociable de la Cité de la Céramique. L’activité culturelle est entretenue par des équipements publics de grande qualité : conservatoire, médiathèque, plusieurs galeries d’art et le SEL, un espace polyvalent dédié au théâtre, au cinéma et aux expositions. 

Les amateurs de sport seront servis avec 3 stades, 3 gymnases, 1 piscine, des terrains de tennis, un poney-club, un skate-park et le complexe intercommunal Marcel Bec, sur la commune voisine de Meudon.  

Enfin, les nombreuses familles avec enfant(s) qui s’installent à Meudon apprécient l’offre d’établissements éducatifs. Sèvres dispose de 7 écoles maternelles, 6 écoles primaires, 2 collèges et 1 lycée. 

guide-immobilier

< Retour vers l'accueil du guide

Vendre mon bien avec Proprioo

1 ,99% au succès*

  • Expert local dédié de A à Z
  • Base acheteurs ultra qualifiée
  • Outils modernes et efficaces

*Ce taux s'applique en IDF. Honoraires calculés sur le prix de vente final, payés par le vendeur. Taux valable dans la limite d’une commission minimale de 4990 €.

Proprioo estimation immobillière

Ils parlent de nous