Actualités,  Immobilier,  Immobilier général,  Voix d'experts

Le marché immobilier à septembre 2021 : les experts Proprioo analysent

Grâce à leurs expériences et les retours de leurs clients qu’ils rencontrent sur le terrain, nos experts immobiliers font un bilan des tendances immobilières de ces derniers mois. Nos consultants ont relevé différentes spécificités et changements du marché immobilier pour septembre 2021

Une reprise d’activité immobilière plus soudaine

Si la rentrée scolaire a pour habitude de décaler les projets immobiliers, cette année, la reprise d’activité s’est sentie dès les premières semaines de septembre. Ce regain prématuré bien que significatif d’intensité a donc ajouté beaucoup de dynamisme au marché dès la rentrée. 

Certaines évolutions concernant les prix sont également à souligner. Pour Paris intra-muros, une stabilisation des prix est à observer qui perdent 1,2% sur un an*. Étant aussi implantés à Aix-en-Provence, Lyon, Nantes et Nice, les experts immobiliers locaux ont observé un léger emballement de leurs marchés.

Ainsi si les prix immobiliers lyonnais n’augmentent que de 2,2% sur un an, la répercussion de cet emballement est plus significative sur la même période pour le parc immobilier niçois (+3,1%), Aix (+4,7%). C’est particulièrement à Nantes que les biens immobiliers ont pris de la valeur sur l’année passée puisqu’ils ont augmenté de 7,8%.

Le retour des acheteurs de biens

Depuis début septembre, les acheteurs sont de retour en nombre. Le nombre de visites effectuées sur la période ont enregistré une augmentation importante qui correspond à l’engouement de ce début de saison. 

Malgré ce retour des acheteurs, ils continuent à négocier en mettant en avant des cahiers des charges de plus en plus stricts. Cette tendance déjà observée au mois de juin se confirme.

Pour rappel, l’étude Proprioo de juin 2021 avait révélé une augmentation du simple au double des marges de négociation entre le premier trimestre de 2020 et celui de 2021, passant respectivement de 2,4% à 4,2%. 

L’allègement des restrictions et le contexte sanitaire ont également fait évoluer la typologie de clients, en particulier à Nice et à Nantes. Le mois de septembre 2021 a été marqué par le retour des acheteurs étrangers à Nice et à Nantes qui représentaient une part importante du marché immobilier dans ces villes avant la crise. 

Les acheteurs français ont donc constitué un relai de croissance pour ces métropoles pendant les périodes de restrictions, ils se font désormais rattraper par un nombre important d’acheteurs étrangers. 

Des vendeurs plus à l’écoute des experts immobiliers

Enfin, nos consultants immobiliers ont relevé un changement notable de comportement des vendeurs. Ils semblent, depuis quelque temps, plus à l’écoute et plus ouverts aux recommandations des professionnels qui les accompagnent.

Ainsi, les conseils liés à la commercialisation de leurs biens, appartements ou maisons, ont été mieux reçus et davantage suivis par rapport aux mois précédents. 

Face à un marché immobilier qui évolue de mois en mois, il ne serait donc pas étonnant d’observer une légère augmentation de la part de ventes intermédiées par des professionnels dans les mois à venir.

* source : notaires, INSEE et meilleurs agent à septembre 2021

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.