Immobilier,  Voix d'experts

Comment réussir la visite de son logement ?

Une bonne visite, c’est avant tout une visite préparée !

Faire visiter son bien, cela peut paraître anodin mais là aussi des règles sont à respecter. Cette étape, partie intégrante du processus de vente, ne s’improvise pas. Ce n’est pas pour rien que les agents immobilier sont là, c’est un métier, et en voici quelques secrets …  La visite d’un logement peut être segmentée en deux étapes principales : le avant et le pendant.

I – Mettre toutes les chances de son côté avant la visite

Nous ferons référence ici à la préparation avant que l’éventuel acheteur ne soit présent. 

Préparation de votre bien 

Il faut se mettre à sa place et créer un environnement optimal afin qu’il puisse se projeter. L’idée première étant de mettre en valeur votre bien, commencer par aérer l’appartement en ouvrant les fenêtres (quitte à, bien sûr, les refermer si les températures estivales ne sont pas au rendez-vous, le but étant d’obtenir une offre et non un rendez-vous chez le médecin à la sortie de cette visite), ouvrir les rideaux et volets, laisser passer la lumière naturelle, c’est toujours plus agréable. Votre logement doit être rangé/ordonné afin de mettre le visiteur à l’aise. La décoration doit être la plus neutre possible, c’est-à-dire ni personnelle, ni chargée … Les goûts et les couleurs ne se discutent pas. 

Préparez vous vous-même


Tout comme un agent immobilier le ferait, il faut anticiper les éventuelles questions qui peuvent être posées. Rester dans le flou peut créer de la méfiance chez votre interlocuteur mais peut également vous ralentir dans votre projet de vente. 

Si vous vivez dans un immeuble, prenez connaissance des informations relatives à la copropriété (surtout si vous n’assistez pas aux assemblées générales annuelles)  : le montant des charges, ce qu’elles comprennent (gardien ? chauffage ? eau chaude ? …), les consommations EDF/GDF, les travaux (en cours, discutés, votés, …). S’il s’agit d’une maison, il est important d’indiquer les travaux d’entretien qui ont été effectués depuis votre acquisition (toiture, cheminées, chaudière, …). Le potentiel  acheteur doit être conscient du fonctionnement et du coût que génère votre logement, cela lui permettra d’avoir toutes les cartes en main pour se positionner favorablement. 

Au-delà de l’aspect pécuniaire, les questions peuvent aussi porter sur l’orientation, l’année de construction, la surface des pièces. Élément des plus essentiels : avez-vous fait faire les diagnostiques obligatoires ? Vous ne savez pas de quoi il s’agit ? Proprioo est là pour vous répondre.
Les visites doivent idéalement être faites en journée (d’où l’intérêt de faire appel à un professionnel afin d’avoir une totale disponibilité, on est là pour ça : un service qualitatif pour une commission juste) afin de valoriser au mieux votre bien avec une lumière idéale en fonction de son orientation. 

II – Cheminement de la visite

La visite n’est pas qu’une simple balade et vous n’êtes pas qu’un simple portier, mais un accompagnateur présent du début jusqu’à la fin (et oui les agents immobiliers ne sont pas que des portes-clés mais bien des experts présents dans tout le processus de vente assurant un suivi et un conseil permanent).

Les différentes étapes

Cette démarche s’accompagne tout d’abord par le fait que vous précédez toujours le visiteur, c’est vous qui “menez la barque” : vous êtes devant, vous ouvrez les portes et c’est vous qui guidez la visite. Idéalement, commencez par l’intérieur du bien et finir par les parties communes/annexes ou le jardin s’il est question d’une maison. Il n’y pas de schéma type mais une suite logique dans la construction du rendez-vous. 

Il s’agit plus d’une question de bon sens : commencez par les pièces principales (séjour puis cuisine, etc) puis suivez l’agencement de votre logement (chambres, point d’eau, etc). Au fur et à mesure de la visite, vous êtes préparés et pouvez donc répondre à toutes les questions posées. N’hésitez pas à indiquer aux visiteurs les matériaux nobles utilisés ou les points forts de votre logement, votre objectif est de vendre, certains aspects ne sautent pas forcément aux yeux, c’est toujours utile de les souligner sans trop en faire. Soyez honnête, ne cachez rien. Si votre bien nécessite des travaux, n’hésitez pas à soumettre un devis fait par un professionnel afin d’étayer vos propos. 

C’est à votre tour de poser les questions

En tant que propriétaire, vous êtes en droit de poser des questions même si une seule est réellement nécessaire : le plan de financement. C’est à ce moment là que vous déterminerez si votre interlocuteur est un simple visiteur ou un véritable acheteur potentiel. En effet, prendre connaissance de cette information est indispensable, cela permettra de faire votre choix en toute connaissance de cause surtout si avez la chance d’avoir plusieurs offres qui vous sont proposées. Le montant de l’offre est l’atout charme de la proposition mais il ne doit pas être le seul élément déterminant dans votre choix final (crédit, apport, paiement comptant). Là encore, le professionnel constitue une aide non négligeable car cette étape est, dans la plupart des cas, effectuée en amont du rendez-vous afin de qualifier le client, ce qui vous permettra de ne pas perdre de temps à effectuer des visites sans perspective. 

NB : Attention, si votre logement est occupé, l’accord des locataires est indispensable !  

Ecrit par Maëlle Le Goff
Agent Proprioo

N'hésitez pas à laisser un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.