Comment négocier ses frais d'agence ?

Extrêmement versatiles, les commissions d'agent en cas de vente peuvent varier du simple au triple ! Proprioo vous donne les clés pour bien les comprendre et être en mesure de négocier les frais d'agence, que vous soyez vendeur ou acquéreur.

Négocier les frais d'agence

Les frais d'agence sont un énorme poste de dépense pour les particuliers, qui cherchent à les réduire sans perdre en qualité de service. Ils sont aussi extrêmement versatiles : dans une ville comme Paris, ils peuvent aller de 3 % à 8 % du prix du bien ! L'avantage, pour un vendeur, est qu'il existe toujours une marge de négociation. Qu'est-ce qui justifie ces variations ? Proprioo vous dit tout et vous aide à négocier les frais d'agence pour maximiser votre investissement, que vous soyez vendeur ou acheteur.

Pourquoi les frais varient d'un agent à l'autre ?

Selon une étude récente du site Homepilot qui porte sur les frais d'agence à Paris intramuros, la commission en cas de vente d'un bien de 450,000 € s'élèverait à 5,4 % du prix en moyenne. Cette somme, qui équivaut à 24,390 €, montre en fait d'énormes disparités selon les agents : elle peut aller de 13,500 € (3 %) à 36,000 € (8%). Soit une évolution qui va quasiment du simple au triple !

Les frais d'agence ne sont pas encadrés par la loi. Leurs variations s'expliquent avant tout par la nature des agents immobiliers. Les réseaux d'agence pratiquent des taux plus élevés que les mandataires ou les notaires, qui ont moins de frais de fonctionnement. Partant de là, chaque agence pratique le taux de son choix, affiché dans ses locaux et sur son site.

La localisation est également un facteur de variation des frais d'agence. L'étude mentionnée ci-dessus fait apparaître d'importantes différences entre les arrondissements. Dans les zones où il y a moins d'acheteurs, les agences pratiquent des commissions au rabais pour attirer les clients, vendeurs comme acquéreurs. Mais le quartier n'explique pas tout : on peut observer de grandes disparités d'une agence à l'autre au sein d'un même arrondissement.

La conjoncture économique entre aussi en ligne de compte, les frais ayant tendance à s'envoler si le marché immobilier est florissant. Au contraire, en période de crise, les agents vont tout faire pour rester attractifs en réduisant leur commission.

En somme, les frais d'agence sont presque toujours ouverts à la négociation, surtout si le bien immobilier est de grande valeur. Il n'est pas rare de voir des agents faire un effort important par rapport aux commissions officielles affichées en vitrine. Attention, la négociation, côté vendeur, se déroule lors des premiers contacts, avant de signer le mandat de vente (ou au renouvellement de celui-ci). Cela dit, les acquéreurs aussi peuvent tenter de négocier une commission à la baisse. Voici tous nos conseils pour faire baisser les frais d'agence !

Comment négocier les frais d'agence ?

Faire baisser la commission d'agence du côté du vendeur

Avant de choisir une agence immobilière, les vendeurs ont tout intérêt à faire jouer la concurrence pour négocier les frais d'agence au meilleur taux. C'est d'autant plus valable si un grand nombre d'agences sont regroupées dans votre périmètre de vente. Dans les villes comme Paris ou en proche banlieue, quand la rareté des logements met les vendeurs en position de force, vous avez toutes les cartes en main pour négocier la commission à un taux préférentiel.

Démarcher plusieurs agences immobilières est essentiel pour comparer les taux et dénicher une commission qui ménage votre prix de vente. Pour négocier, vous pouvez invoquer la possibilité de vendre sans agence, via les réseaux de petites annonces, ou en faisant appel à un mandataire immobilier qui pratique une commission de 3 % ou moins.

Autre levier de négociation : le mandat immobilier. Le vendeur peut concéder la signature d'un mandat exclusif à un agent en échange de frais d'agence à taux avantageux. Si le bien immobilier est de grande valeur, l'agence est quasiment certaine de toucher sa commission avec un mandat exclusif, alors qu'un mandat simple la mettrait en concurrence avec d'autres vendeurs.

Faire baisser la commission d'agence du côté de l'acheteur

Même lorsque les frais d'agence ont été fixés par un mandat immobilier et qu'un bien est annoncé en agence, l'acquéreur conserve une petite marge de manœuvre pour négocier la commission. Après tout, les frais d'agence sont indirectement payés par lui, même lorsque le prix de vente est annoncé FAI (frais d'agence inclus).

Lors de la phase de négociation du prix de vente, un acquéreur peut tenter de faire baisser le montant dû au vendeur, mais aussi les frais d'agence. S'il est courant que le vendeur fasse un petit effort par rapport au prix annoncé (de l'ordre de 4 % en moyenne), il en va de même pour un agent qui souhaite à tout prix conclure une vente.

L'acquéreur peut donc négocier les frais d'agence lors des discussions avec l'intermédiaire, dans une certaine limite. Dans les zones où les logements sont rares, une négociation effrénée peut être contreproductive et vous faire perdre l'opportunité d'acheter le bien. Tout est affaire d'évaluer le marché et l'urgence qu'a l'agent à réaliser la vente...

Pourquoi ne pas aller trop loin dans la négociation

Cela dit, il est bon de connaître les limites de la négociation de frais d'agence. Si la marge de négociation obéit aux lois du marché, la commission reste une source de motivation essentielle pour les agents immobiliers. Ils sont avant tout des commerciaux : un rabais trop important risque de leur faire perdre l'intérêt pour votre vente.

Au contraire, une commission importante est une motivation qui peut les inciter à vendre votre bien en priorité. Enfin, une négociation agressive pourrait saper la relation de confiance qui s'établit entre un vendeur et un agent. Pour l'essentiel, les frais d'agence sont donc incompressibles...

Une solution : les commission fixes

Pour les vendeurs qui ne veulent plus voir les commissions fluctuer, la solution est d’opter pour une agence nouvelle génération à commission fixe. C’est par exemple ce que propose Proprioo avec un taux de commission imbattable : 1,99%, soit deux fois plus faible que les taux généralement proposés par les agences traditionnelles. En utilisant un réseau d’experts locaux et une bonne dose d’esprit start-up innovante, Proprioo est en mesure de vous proposer un service de standing avec un délai de vente minimal.

VOUS VENDEZ ? Économisez des milliers d’euros avec Proprioo !
Réalisez votre estimation de bien dès maintenant, c’est gratuit, et sans engagement.