Immobilier à Clichy-la-Garenne

ESTIMER
VENDRE
ACHETER
Clichy-la-Garenne propose l’un des marchés immobiliers les plus abordables pour acheter un appartement près de Paris dans le 92. Depuis 20 ans, la ville a profondément changé de visage, transformant ses friches industrielles en ZAC et en programmes neufs. Son parc immobilier diversifié offre quelques perles rares à des prix très intéressants pour les cadres et les primo-accédants. 

L’immobilier à Clichy (92) : une histoire d’architecture

La grande époque de Clichy dans l’entre-deux-guerres

Les clichois ont raison d’être fiers de leur histoire ! Clichy existait déjà à l’époque gallo-romaine sous le nom de « Clippiacum ». Terre de chasse (d’où le nom de « la  garenne »), son activité économique décolle juste après la révolution. Clichy est alors un faubourg de blanchisseuses et de lavandières qui va bientôt s’industrialiser. Parmi les nombreuses manufactures, les plus connues sont les savonneries, les verreries Appert et les cristalleries Maës (qui inventent le cristal de Clichy). Elles sont notamment rejointes par Citroën au 20ème siècle.

Au début du 20ème siècle, la ville connaît une grande époque de prospérité. Le mouvement hygiéniste incite la construction de logements sociaux et l’architecture de type Art déco marque le paysage de Clichy, comme sur la rue d’Alsace ou aux Entrepôts du Printemps. L’Art moderne dirige des édifices remarquables comme la maison du peuple ou l’hôpital Beaujon. Enfin, cette époque laisse beaucoup d’immeubles haussmanniens ou en briques, notamment dans les quartiers Centre-Ville et Victor-Hugo

estimation-en-ligne

Un renouveau à partir des années 90

Après des constructions de grands ensembles dans les années 70, l’urbanisme est repensé dans les années 90. La récupération des terrains abandonnés par l’industrie permet de rééquilibrer le parc immobilier de Clichy, à coup de ZAC (zones d’aménagement concerté) et de programmes neufs. 

Par exemple, la ZAC Berges de Seine est un modèle de quartier mixte avec logements (HLM et privé) et bureaux, intégrant espaces verts et équipements publics. Après avoir accueilli ses premiers résidents en 1995, ce quartier compte aujourd’hui plus de 1300 logements bien entretenus. 

Des années 90 à aujourd’hui, les rénovations touchent un peu toute la ville : ZAC entrée de ville, Falloux-Barbusse, Bac d’Asnières, ilôt Léo Délibes, etc… Les architectes de renom sont parfois conviés, avec une réussite certaine. Dans le sillage de Paris, l’immobilier de Clichy prend son envol et attire toujours plus de résidents et d’entreprises. Le secteur tertiaire est particulièrement dynamique : la ville accueille plusieurs sièges et grandes entreprises, comme Amazon France (dans les entrepôts Printemps), Bic, LOréal, Etam, Nexity, Monoprix… 

Pris d’assaut par les cadres, le parc immobilier de Clichy est très hétéroclite, relativement récent : 46% des logements datent d’après 1970. Les acquéreurs ont l’embarras du choix : immeubles de faubourg début 20ème, maisons, résidences de standing des années 2000, lofts industriels, souvent à quelques mètres les uns des autres.  

Les transactions immobilières à Clichy-la-garenne

Les chiffres de l’immobilier à Clichy-la-Garenne

Clichy (92) comptait environ 60.400 habitants en 2015 pour 30.400 logements. Avec une superficie de 3,08 km2, sa densité de population est de 19.610 habitants au km2. L’âge moyen des clichois est estimé à 35 ans et le revenu médian était de 18.424 euros par unité de consommation en 2015 (INSEE), ce qui la situe dans la moyenne basse du 92. Cependant, la CSP la plus représentée est celle des cadres et professions intellectuelles supérieures, signe que Clichy est en phase de gentrification. Les logements sociaux comptent pour 34% du parc résidentiel. La taxe d’habitation à Clichy est de 22% et la taxe de foncière est de 30%. 

Grâce à ses tarifs, Clichy est plus attractive que jamais pour les primo-accédants. La majorité des acheteurs sont des cadres qui considèrent avant tout la ville comme un marché de report. Ils y trouvent des prix relativement abordables pour habiter aux portes de Paris. 

Avec une demande importante, les marges de négociation sont réduites et les appartements se vendent souvent au prix annoncé par les agents immobilier à Clichy. Les prix de l’ancien ont augmenté de +3,5% sur l’année 2018, signe d’un marché porteur. Début 2019, le prix moyen d’un appartement à Clichy-la-Garenne était évalué à environ 6200 euros du m2 (selon les notaires de Paris). Pour vendre au meilleur prix, il est conseillé de faire estimer son logement à Clichy avec un bon agent.   

estimation-en-ligne

Les prix de l’immobilier en fonction des quartiers de Clichy (92)

Globalement, Clichy présente des prix homogènes malgré des différences en fonction des secteurs ou des types de bien. Les quartiers les plus chers sont traditionnellement ceux du Centre-Ville et des abords de Levallois-Perret. Près de la mairie de Clichy, les acquéreurs sont près à payer plus cher pour profiter des commerces et des transports en commun (ligne 13 du métro). Ils apprécient aussi le cachet de l’ancien : sur les allées Gambetta, on peut trouver des bâtiments début 20ème imitant le style haussmannien. Dans ces secteurs, le prix d’un appartement ancien peut atteindre environ 7200 euros du m2.

Le quartier du Centre-Ville comporte aussi ses programmes neufs de grande qualité, à destination des cadres. Avec des noms comme « L’Avenir », « Nouvelle ère » ou « Villa Vendôme », ils font monter les prix et peuvent atteindre 8000 euros du m2. 

Les prix sont plus modérés dans le quartier Entrée de ville, qui borde Paris et son boulevard périphérique. Le secteur compte plusieurs immeubles mixtes avec bureaux et logements, comme en face du nouveau palais de justice de Paris, porte de Clichy. 

Les quais de Seine (et en particulier le quartier Bac d’Asnières) comptent des secteurs plus abordables. Sur le quartier Berges de Seine, on trouve des logements récents à des prix avantageux, malgré l’éloignement du centre. Certaines opportunités peuvent se vendre en dessous de 6000 euros du m2 dans l’ancien.

estimation-pro

La vie sociale à Clichy-la-garenne

Un cœur de ville agréable connecté à Paris par le métro 

Clichy offre l’avantage d’un centre-ville agréable et d’un esprit village à deux pas de Paris. Les habitants sont très attachés au secteur de l’hôtel de ville avec ses rues piétonnes, son marché et ses nombreux commerces. Il est d’autant plus attractif depuis que la mairie de Clichy a été raccordée à la ligne 13 du métro ! 

La desserte en transports publics est le point fort de Clichy : on peut accéder à la capitale par les lignes 13 et 14 du métro et par le RER C (stations porte de Clichy et Saint-Ouen). Dans le quartier Entrée de Ville, la gare Transilien Clichy-Levallois permet d’arriver à la gare Saint-Lazare en 6 minutes. Enfin, la ville compte 13 stations de Vélib, 11 lignes de bus interurbaines et 2 lignes de bus TUC internes à Clichy-la-Garenne.

Des équipements publics de très bonne qualité

Sur le plan culturel, les clichois peuvent profiter d’équipements publics de premier plan. La ville propose une médiathèque, un conservatoire Léo Délibes, le théâtre-cinéma Rutebeuf, l’atelier Beaux-Arts Emile Grittel et 6 maisons de quartier. 

Les amateurs de sport ne sont pas en reste avec 4 gymnases, une piscine, un parcours santé sur les quais de Seine, le stade Racine et plusieurs terrains de sport. 

Enfin, les familles peuvent profiter d’un bon maillage éducatif. La ville comporte 13 écoles maternelles de proximité, 6 écoles élémentaires, 3 collèges et 2 lycées. 

guide-immobilier

< Retour vers l'accueil du guide

Vendre mon bien avec Proprioo

  • Expert local dédié de A à Z
  • Base acheteurs ultra qualifiée
  • Outils modernes et efficaces
  • Commission équitable
Proprioo estimation immobillière

Ils parlent de nous